Le loup et l’agneau

Livre 1, Fable 1LE LOUP ET L'AGNEAU
Liber I, Fabula ILUPUS ET AGNUS
Un loup et un agneau étaient venus au même ruisseau, poussés par la soif. Le loup se tenait en amont et l'agneau plus loin en aval. Alors excité par son gosier avide, le brigand invoqua un sujet de dispute. « Pourquoi, lui dit-il, as-tu troublé mon eau en la buvant ? » Le mouton répondit avec crainte : « Comment puis-je, loup, je te prie, faire ce dont tu te plains, puisque le liquide descend de toi à mes gorgées ? » L'autre se sentit atteint par la force de la vérité : 10 « Tu as médit de moi, dit-il, il y a plus de six mois. 11 — Mais je n'étais pas né, répondit l'agneau. 12 — Par Hercule ! ton père alors a médit de moi, fait-il. » 13 Puis, il le saisit, le déchire, et lui inflige une mort injuste. Ad rivum eundem lupus et agnus venerant siti conpulsi ; superior stabat lupus longeque inferior agnus. Tunc fauce improba latro incitatus jurgii causam intulit. « CurQuur, inquitimquit, turbulentam mihi fecisti aquam bibenti ? » Laniger contra timens : « Qui possum, quaeso, facere quod quererisqueris, lupe ? A te decurrit ad meos haustus liquor. » Repulsus ille veritatis viribus : 10 « Ante hos sex menses, ait, maledixisti mihi. » 11 Respondit agnus : « Equidem natus non eram. » 12 « Pater, hercle ! tuus, inquit, maledixit mihi. » 13 Atque ita correptum [p.2] lacerat injusta nece.
14 Cette fable a été écrite à l'intention de ces hommes, 15 qui oppriment les innocents pour des raisons inventées. 14 Haec propter illos scripta est homines fabula 15 qui fictis causis innocentes opprimunt.

4 commentaires:

  1. Merci pour cette fable, c'est très instructif !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette fable:-) !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette belle traduction.

    RépondreSupprimer
  4. Une fable très claire pour ses explications. Elle se prête à une étude comparée.

    P.S: je suis prof de latin

    RépondreSupprimer